Partager, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Frédérique Macarez

Première femme maire de Saint Quentin depuis janvier dernier, cette fille de Picardie s’est très vite lancée pour comprendre les enjeux de la ville intelligente. Elle a fait du plan robonumérique initié par l’ancien sénateur-maire Pierre André, son cheval de bataille et aujourd’hui Saint Quentin à l’ambition d’être la capitale du secteur avec un salon qui commence à acquérir une renommée mondiale. Et pour cause, Madame le Maire s’est retrouvée invitée à Yinchuan, en Chine, au congrès des Smart Cities qui a eu lieu du 7 au 9 septembre. Une rencontre où l’édile de Picardie s’est retrouvé avec les élus des poids lourds de la ville intelligente : Manchester, Toronto, Vancouver, Barcelone, Boston et Tel-Aviv…. « Toutes les plus grandes villes du monde étaient réunies pour discuter de comment construire la ville de demain », a confié Frédérique Macarez à l’Aisne Nouvelle. Il faut donc bien croire que lors de ce congrès, la maire, en compagnie de sa chargée de mission de la robonumérique a pu découvrir les bonnes pratiques qui vont sans doute lui donner de l’avance par rapport à d’autres mairies françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *