Partager, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Vladimir Marik

Le 25 août dernier et malgré les manifestations contre la visite à Prague d’Angela Merkel, ce fut un grand jour pour le professeur Vladimir Marik, fondateur du département cybernétique de l’université technique de la capitale tchèque. « Votre visite est un signe de soutien pour notre travail et un moment important », a rappelé à la chancelière le scientifique qui depuis 1989, a multiplié les prix d’excellences pour son travail dans le domaine de l’intelligence artificielle et sa contribution à la science fondamentale dans les secteurs du traitement de l’incertitude appliqué au système expert. Cette visite de la chancelière (voir les photos), a celé l’accord de coopération entre le Centre allemand de recherche en intelligence artificielle (DFKI) et l’Institut fondé en 1999 par Vladimir Marik, en informatique, robotique et cybernétique (CIIRC). Le partenariat devrait aboutir à la création d’un laboratoire dans le secteur si stratégique pour le monde des entreprises allemandes, l’industrie 4.0. Les Allemands savent que Vladimir Marik, avait entre 1992 et 2009, fait les beaux jours de l’entreprise américaine Rockwell Automation Inc, leader mondial de solutions d’automatisation industrielle, de puissance, de contrôle et d’information, en étant à l’origine de la création à Prague de son centre de recherche.

One Comment

Leave a Reply
  1. Bravo à Madame Merkel qui a fait oeuvre de discernement et d anticipation.
    Afin de defendre l Europe et son industrie 4.zero.Nous aurions aimeindustrie francaise Bercy SOIT plus offensif sur ces questions scientifiques.
    Yasmina Kepel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *