Partager, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Prof. Dr. Werner Beba, un coordinateur bien original

Universitaire atypique, le Dr. Werner Beba se trouve à la tête d’un des plus excitants projets de l’Allemagne d’Angela Merkel. Pour l’Etat fédéré de Slesvig-Holsace et de la région de Hambourg au nord de l’Allemagne, territoire qui connait un déséquilibre entre la production et la consommation énergétique, il propose d’atteindre d’ici 2025, une offre à 70% en énergie renouvelable. L’originalité du projet du Dr. Werner Beba, tient au fait qu’il est à la fois industriel, scientifique et politique.
Cette initiative remarquable a pour nom NEW 4.0, pour Norddeutsche Energie Wende (transition énergétique de l’Allemagne du Nord) et « 4.0 » pour le seuil de la quatrième révolution industrielle (à savoir la numérisation de l’industrie). Une méthode qui jouera un rôle clé aussi à l’égard de la transition énergétique comme système développé de réseaux intelligents.
De mémoire, il n’existe pas de par le monde un projet semblable qui rassemble sous une même bannière pour une région donnée, la transition énergétique et  la numérisation de l’industrie et des territoires. Pour le professeur Werner Beba,: « Ceci est la première fois qu’il y a un jeu des différentes approches technologiques, c’est-à-dire l’intégration ciblée dans le marché de l’énergie et l’application du cadre réglementaire qui seront testées à grande échelle de manière orchestrée comme une partie de cet essai pratique. Et voilà ce qui fait de NEW 4.0, un défi à la fois unique et stimulant.
Les résultats de ce projet contribueront à faire de la transformation nécessaire du système énergétique un succès ».
L’originalité aussi de NEW 4.0 réside aussi dans le choix de son coordinateur. En effet, le Dr. Beba a étudié l’économie à l’Université de la Bundeswehr à Hambourg (HSU) en mettant l’accent sur le marketing. De 1992 à 2008, il a travaillé dans la maison d’édition Gruner + Jahr et en 2005 a été nommé adjoint Directeur de la publication de G + J Living. Il était responsable de nombreux titres et chargé de l’élaboration de projets multimédia et de publication TV. C’est depuis Avril 2008 qu’il s’est engagé comme chef du centre de compétence pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (CC4E).
Nous sommes donc loin du profil de l’ingénieur Allemand ou du scientifique souvent choisi pour un tel poste de responsabilité. Comme on le voit, il s’agit là d’un homme de média et de communication aux formules lapidaires à l’exemple de celle-ci : « le marketing réussi génère des désirs durables et de solides relations clients ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *