Partager, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Airbus, vers une pensée européenne du design de la voiture volante

L’Allemand Peter Behrens, père du design industriel, disait au début du siècle dernier qu’«un produit devait être toujours aussi beau qu’un cadeau de Nôel ».

Le monde numérique actuel, n’échappe pas à cette règle gagnante, qu’associer le beau au bien de consommation, peut ouvrir à un produit des horizons inestimables. Il y a juste 20 ans, il y a eu le partenariat entre Steve Jobs et le designer Jonathan Ive qui a permis à Apple de se relancer avec l’Imac, un ordinateur en forme de bonbon arrondi. Il semble que le monde de l’aéronautique est entrain de faire le même choix stratégique. Le géant européen Airbus, a ainsi opté pour un partenariat avec la maison Italdesign, symbole depuis les années 60 de la création de modèles de véhicule. Le projet de l’avionneur, est de se lancer dans le transport urbain modulaire et le premier résultat est à la hauteur de la réputation des deux entreprises.

Le véhicule volant surnommé Pop.Up et révélé en mars au Salon de l’automobile de Genève, est un mode de transport unique qui se trouve à la limite entre le concept de la voiture et du drone. un «véhicule modulaire», conçu pour trouver l’équilibre entre la mobilité, la facilité d’utilisation et l’autonomie. Le système comprend une voiture capable de se déconnecter de ses roues et d’être collectée par un drone géant. Ce matériel est protégé par une plate-forme Uber-like qui exploite l’intelligence artificielle pour agir sur les informations locales concernant les meilleures conditions de conduite et d’itinéraire.

Les ingénieurs d’Airbus et les concepteurs d’Italdesign semblent avoir eu pour vision et objectif, les villes à l’horizon 2030 qui abriteront 60% de la population mondiale. Des villes qui pour la plupart seront équipées d’infrastructures intelligentes, et dans lesquelles les voitures traditionnelles n’auront plus aucun sens en offre de mobilité.

Néanmoins s’associer à un designer du véhicule traditionnel pour conceptualiser la voiture intelligente, voilà qui démontre chez Airbus une volonté de continuité dans l’offre du transport à destination des particuliers. Le partenaire Italdesign a marqué la mémoire collective des automobilistes depuis le début des années 60, en dessinant des modèles emblématiques comme la Maserati, la Ford Mustang et la Golf. Du salon de l’automobile de Genève en mars à celui de Turin de la semaine dernière, Italdesign a exposé Pop.Up, comme si c’était une nouvelle concubine qu’on introduit dans la famille.

Son succès l’avenir nous le dira, mais c’est déjà un pari gagné. Son visuel d’essence européenne, nous fait remémorerune autre citation,celle de Marius Vachon visionnaire,critique d’art, fondateur du Musée des Arts et Industrie de Saint Etienne  auteur d’un rapport de 1886 : » La crise industrielle et artistique en France et en Europe « , qui a notamment permis de relancer l’économie française qui était en berne à l‘époque, en associant vision industrielle et artistique: « Soyons un peuple d’artistes, en même temps qu’un peuple de marchands, cela n’est point inconciliable, à condition que les marchands soient des artistes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *