Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Inde : Surate ou comment un ancien comptoir français est devenu intelligent

A Surate, premier comptoir français éphémère en Inde (1668-1778), il fallait, à cette cité côtière de 4 millions d’habitants, faire ses preuves dans la course initiée par New Delhi pour le projet de choix des 100 villes intelligentes en Inde. Début juin dernier, une délégation de députés et de chefs d’entreprise de 7 villes différentes a accompagnés Hardeep Singh Puri, le ministre du logement et de l’urbanisme, pour constater que Surate était sur le point de devenir la première ville intelligente de l’Inde. Usine de traitement, poubelles intelligentes, centrale solaire, jardins verticaux…, on peut dire que si 14 projets ont été achevés et 31 sont toujours en cours, Surate doit à M. Thennarasan, le commissaire de la Surate Municipal Corporation, son positionnement à la 27ème place, juste derrière New Delhi au classement de l’Eden Strategy Institute.

Alors, qu’elles sont les réalisations qui ont permis à Surate d’être si bien classée ?Thennarasan, le commissaire de la Surate Municipal Corporation qui est titulaire d’une maîtrise en agriculture et en entomologie, a, dès son arrivé à Surate, en septembre 2016, annoncé la couleur de ses ambitions en matière de développement numérique. Acheminement de l’eau aux citoyens, la connectivité du dernier kilomètre pour l’accès au transport intelligent, nettoyage automatisé de la rivière de la ville, les habitants de Surate ont vu quotidiennement M. Thennarasan sur le terrain pour vérifier les applications des projets. Pour cette ville portuaire connue pour son activité dans le diamant et le textile, le responsable de la mission smart city n’a pas oublié aussi les migrants de passage pour lesquels il est en train de construire des logements de transit.

Pour arriver à ce résultat, Surate a-t-elle des partenariats avec  des parteneaires notamment étranger.

Enfin, Surate a signé un accord avec la ville néerlandaise de Rotterdam pour un programme d’échange de connaissances techniques d’une durée de deux ans, qui sera axé sur la sécurité de l’eau. Ce programme, qui fait partie du programme de coopération urbaine de l’Union européenne, assurera une croissance durable du système d’approvisionnement en eau de Surate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *